Très vite, j'ai souhaiter devenir mère. Je veux dire, je voulais vraiment l'être. Pas juste comme la plupart des filles de 16 ans, qui s'imaginent maman de 3 enfants avec villa vu sur la mer, quand on leurs demande où est-ce qu'elles se voient plus tard. Non. Moi j'étais prête. 

Il était donc normal pour moi de me marier à 19 ans, de devenir mère a 20. Normal pour moi. Mais pas pour les autres. 

Pas pour cette infirmière à domicile,  posant cette question  qui  lui chatouillais les entrailles "Vous avez quel âge? Ah. Et vous travailler?" Et se regard.  Comme si, si jeune, j'avais rater ma vie, à avoir trop rêver d'une vie de famille. 

Pas pour ce médecin, qui se sent obliger de me donner des leçons d'éducation, bien qu'elle soit sans enfant. Mais je suis jeune, alors bien sur, je ne connais rien à la vie. Bah oui. Et se regard.  Comme si, si jeune, j'avais rater ma vie, à avoir trop rêver d'une vie de famille.

Pas pour mes anciennes copines du Lycée. Surtout pas pour elles. Elles qui m'avaient connu hystériquement déjanté, prête à remuer ciel et terre pour un peu de rab de frite à la cantine, moi qui était la copine à avoir. Aujourd'hui j'étais cette femme plus organiser, plus discrète, plus mature, plus mère. Et ca c'était pas normal. Pas à 20 ans. Pas moi. Surtout pas moi. Incompréhension. Compassion. Oui, parce qu'elles, à 20 ans elles peuvent encore s'amuser, rire, vivre. Et se regard.  Comme si, si jeune, j'avais rater ma vie, à avoir trop rêver d'une vie de famille. 

Mais la vérité, c'est que moi aussi je m'amuse. Moi aussi je ris, je vis. Peut être même bien plus qu'avant. Bien plus honnêtement qu'avant. Bien plus intensément qu'avant. Je suis bien plus heureuse qu'avant. 

- LaPetiteMama.